Critères de soutien à l’organisation de compétitions

Concerne

  • les compétitions organisées par les clubs, les Ligues
  • et qui ne sont pas des tournois internes des club

Trois critères essentiels

  • une certaine aura : pas trop confidentiel, pas limité à un territoire local ou provincial. Le cas échéant, il peut être tenu compte d’une commémoration particulière, tel un anniversaire d’existence ;
  • une certaine qualité : il faut que le niveau soit appréciable, ce qui distingue aussi la compétition d’un tournoi de cercle ou d’un championnat de Ligue.
  • un certain impact médiatique : il faut que les organisateurs profitent de l’occasion pour faire parler des échecs dans la presse écrite, radiophonique et/ou télévisée, les réseaux sociaux.

Conditions d’octroi d’une aide :

la demande doit donner toute information utile sur le tournoi de manière à permettre au Conseil de prendre position en toute connaissance de cause (ampleur du tournoi envisagé, joueurs pressentis, dates et lieu de la manifestation, prix offerts …) ;

Remarque

L'organisateur pensera à un compte-rendu du tournoi pour publication sur les réseaux sociaux et au Pion f

Si possible des photos seront également diffusées sur ces mêmes supports

Montant de la subvention (si les critères essentiels sont remplis)

En règle générale

- un Tournoi d'un jour recevra une subvention maximale de 100 Eur

- un Tournoi du vendredi au dimanche recevra une subvention maximale de 300 Eur

- un Tournoi du mercredi au dimanche recevra une subvention maximale de 400 Eur

- un Tournoi d'une semaine recevra une subvention maximale de 500 Eur

Les chiffres sont donc indicatifs et peuvent être inférieurs mais le Conseil d'administration peut également examiner des demandes particulières dans un contexte particulier.